POIRIERS
 
Un seul porte-greffe, donc nos poiriers seront de grands arbres fruitiers très productifs chez vous. Vérifiez bien que vous avez la place de les planter !
 
 Franc (pyrus communis ou calleryana): pour tous sols
 hauteur adulte  ≈ 10-15m
 formes possibles = haute tige (tronc à 1,5-2m) ou 1/2 tige (tronc à 1m)
 distance de plantation = 8m
 rendement adulte ≈ 100kg / an
 mise à fruit ≈ 7-8 ans
 faiblesse = lent à mettre à fruit

Important: les poiriers étant auto-stériles (sauf quelques exceptions, mais qui fructifient beaucoup mieux accompagnées), il est nécessaire d’en avoir 2 de variétés différentes pour avoir des fruits (ou si un voisin en a un à moins de 50m, c’est bon !)

Les variétés marquées Non dispo seront disponibles à la saison prochaine, réservez-les dès à présent.


Les précoces


  1. *Cocomerina (poire à chair sanguine) - fin août-début octobre

Fruit à chair rouge, doux et très parfumée. Très aromatique et savoureuse elle est idéale pour les confitures et jus de fruits. A consommer dès la cueillette. Deux périodes de collecte : les premières mûrissent à la fin août, les dernières sont groupées à la fin octobre. sensible à la tavelure
https://www.peracocomerina.it/



  1. * Dr Jules Guyot - septembre

1870, gros fruit jaune citron, chair tendre et fine. Résistante à la tavelure


  1. *Beurré Giffard - septembre

++


  1. * Marguerite Marillat - septembre

Date de 1874, gros fruit jaune à chair sucrée, parfumée. Productif. Résistante à la tavelure


  1. *Précoce de Trévoux - fin août

Fruit à chair blanche ferme, assez fondante si mûre à point, un peu acidulée, bien parfumée. Maturité très échelonnée.
Arbre assez lent à pousser, très peu sensible aux maladies. Aucune alternance même en conditions défavorables


  1. * Rousselet de Reims - septembre

Poire de petit calibre, jaune doré, lavé de rouge violacé foncé à l'insolation.
Chair blanc jaunâtre, demi-beurrée. Considéré par nombreux comme la meilleure poire au niveau qualité gustative, juteuse, bonne crue, séchée, excellente cuite !
Résistante à la tavelure


  1. *Beurré superfin - septembre

Date de 1844, fruit plutôt rond, de couleur jaune à chair fine et fondante, acidulée, parfumée et juteuse. Partiellement autofertile. Résistante à la tavelure et au chancre


  1. *Triomphe de Vienne - fin août

Gros fruit allongé, couleur jaune et fauve. Chair parfumée, juteuse et fondante, granuleuse autour du coeur. Partiellement autofertile. Très résistante. Bon pollinisateur


  1. *William’s Bon Chrétien - septembre

Grosse poire juteuse et parfumée, à chair blanche, sucrée et acidulée. Résistante à la tavelure. Bon pollinisateur.


  1. *William’s Rouge - septembre

La même en rouge.



Les poires d’automne

matures de fin septembre à décembre


  1. *Montagne - octobre-novembre

Une rareté...exceptionnelle: double floraison et double récolte ! Des poires quoiqu’il arrive. Et autofertile par dessus le marché.


  1. *Beurré Hardy - septembre-novemnbre

Fruit d’excellente qualité gustative, à chair fine, tendre, juteuse, parfumée (arôme spéciale, agréable), riche en sucre et finement acidulée. Récolté vers mi août, elle se conserve 2 à 3 mois. Vigoureux, au port érigé, difficile à conduire en petites formes, parfaite affinité avec le cognassier.


  1. *Beurré Clairgeau - 1000m novembre-décembre

Elle est adaptée aux sols fertiles, légers à exposition chaude. Peu vigoureux, l’arbre reste très fertile même sur franc. Le fruit est très gros, à peau lisse, jaune et rouge vif. La chair blanche, juteuse et sucrée, parfois un peu granuleuse, est assez fondante. Variété qui résiste le mieux aux gelées du printemps, adaptée à la culture en hautes altitudes.


  1. *Maude 1200m- septembre-octobre

Très cultivée en Haute-Savoie, c’est une variété exceptionnelle pour le cidre et le jus de poire. Le fruit est vert virant au jaune à maturité, frappé de carmin à l’insolation, piqueté, à chair cassante très juteuse. Arbre très vigoureux et très productif.


  1. *Conférence - octobre

Gros fruit à peau fine et lisse, gris-vert, chair rose et blanche, savoureuse, fondante, juteuse, hmmmm... Partiellement autofertile. Résistante à la tavelure. Bon pollinisateur


  1. * Beurré bosc  >>> décembre

Gros fruit allongé, en forme de bouteille, très sucré, de saveur particulièrement agréable et d’un goût délicat. Très résistante à la tavelure


  1. * Doyenne du Comice - >>> décembre

Gros fruit, chair fine, fondante, au goût délicat. Résistante à la tavelure


  1. *Duchesse de Bérerd - >>> décembre

Fruit de première qualité, bronzé, l'épiderme tourne au rougeâtre au soleil.

La chair est plus fine, sucrée, fondante, acidulée. Arbre vigoureux et fertile, peu sensible à la tavelure


  1. * Le Lectier - décembre

De 1822, gros fruit, peau jaune bronze à maturité. Chair blanche fondante, sucrée parfumée, juteuse. Résistante à la tavelure


  1. * Louise Bonne - octobre

1788, poire allongée à peau verte devenant un peu jaune. Chair blanche, fine, sucrée, parfumée, juteuse. A récolter avant maturité. Bon pollinisateur, Partiellement autofertile.


Les poires d’hiver
à récolter avant les gelées et laisser mûrir en cave


  1. * Beurré gris - novembre à janvier

Date de 1830, poire verte avec points bruns, aspect pointu, variété montagnarde. Eau des plus abondantes, sucrée, acidulée, vineuse, douée d'un arôme d'une exquise saveur.


  1. * Curé - 1000m janvier-février

Date de 1760, poire à couteau et excellente à cuire. Très bonne conservation. Poirier rustique et autofertile (donne des fruits tout seul)!


  1. *Joséphine de Malines - décembre-mars

Fruit petit ou moyen, turbiné, peau d'un vert jaunâtre, maculée de brun roux. Très bonne, sucrée, assez juteuse, léger parfum que certains comparent à la rose


  1. * Olivier de Serres - hiver

1847, gros fruit bosselé jaune vert, chair fondante et parfumée, juteuse, sucrée. A déguster tardivement.


  1. * Bergamotte Esperen - février à mai

Fruit rond, un peu aplati, taille moyenne, peau jaune mouchetée. Chair jaunâtre un peu granuleuse mais assez fine, très juteuse, à saveur sucrée et parfumée


  1. * William’s d’hiver - jusqu’en février

Grosse poire juteuse et parfumée, un peu granuleuse, musquée. Résistante à la tavelure. Partiellement autofertile. Bon pollinisateur